La Vitesse Photo : la Comprendre Facilement

vitesse photo

Aujourd’hui on va voir qu’est-ce que c’est que la vitesse photo et surtout pourquoi c’est important que tu la maîtrises, pour devenir une photographe accompli !

La vitesse de la photo est l’un des trois piliers du triangle d’exposition, que tu peux retrouver ici.

Si tu veux éviter d’avoir du flou non voulu sur tes photos, des clichés de nuit réussie, ou encore capturer des objets lancés à pleine vitesse sur tes photos, alors il va falloir que tu maîtrises la vitesse photo

Vitesse photo

Et en plus c’est une porte ouverte directement sur plein d’effets créatifs possible en photographie. Ce qui permettra de te donner plus de possibilités dans ta façon de créer et de te distinguer des autres en réalisant des photos bluffantes.

Je vais éviter de faire un article pas trop technique afin que tu puisses comprendre l’essence même de ce qu’est la vitesse photo et l’importance de la maitriser.

C’est quoi la vitesse photo ?

Pour faire le plus simple possible, quand tu prends une photo, ton appareil enregistre tout ce qui se passe durant un laps de temps.

 Que ce soit les voitures qui passent, la foule de piétons qui avance,  les monuments immobiles, les nuages qui défilent. TOUT est enregistré par le capteur de ton appareil photo durant ce laps de temps et traduit par ton boitier, pour fournir ta photo.

Ce laps de temps, c’est la vitesse. Elle peut variée de quelques fractions de secondes à plusieurs minutes, voir des heures pour les plus motivés !

Si la prise de vue est rapide, on parle de vitesse rapide. A l’inverse si elle est lente, on parle de vitesse lente, voir de pose longue pour les très lente ( on va le voir plus loin ).

Mais comment ça marche la vitesse photo ?

Comprendre le mécanisme  de l’obturateur

Je sais, ce terme fait assez barbare, mais je suis sur que tu le connais déjà. C’est juste que tu ne connais pas son petit nom. Tu as déjà entendu le petit “clic” lorsque ton appareil fait une photo ? Ce fameux clic est c’est l’obturateur qui se referme.

Pour imager et rendre ça plus simple à comprendre, dis toi que l’obturateur est un rideau, et que le capteur est une chambre dans l’obscurité.

Quand on enclenche une photo, le rideau s’ouvre pour laisser passer la lumière dans le capteur, afin de lui permettre de visualiser la scène.  ( La photo n’est que l’art de capturer de la lumière, c’est poétique non ?) Peu importe que ce rideau s’ouvre et se referme en une fraction de seconde, ou en plusieurs minutes.

Et quand la prise de vue se termine… “ CLIC “, qui signifie que le rideau c’est fermer, fin du spectacle. 

Mais bien évidemment tu te doute que le temps où est resté ouvert l’obturateur ( le rideau) à un impact sur ta photo. 

Mais a quoi ça sert de maîtriser la vitesse concrètement ? 

Concrètement, la vitesse photo  va avoir un impact sur 2 éléments : la lumière et le mouvement.

La lumière

Le premier impact est donc la luminosité de ta photo. Je m’explique, on va garder l’exemple du rideau, qu’on à utilisé un peu avant .

Imaginons que tu es dans une pièce totalement dans le noir, on ne voit rien et que dehors il y’a un temps couvert. D’un coup les rideaux s’ouvrent, en plein aprem midi mais seulement pendant une fraction de seconde. 

Que va-t-il se passer ?

 La lumière va rentrer dans la pièce et l’inondé de luminosité. Mais si le temps d’ouverture de ce rideaux était de 1/4000 de seconde, tu te doute que ton oeil aurais du mal à distinguer clairement les objets présents dans la pièce en si peu de temps. 

C’est plus ou moins pareil pour le capteur de ton appareil photo. L’obturateur se seraIT fermé tellement vite, qu’il n’aurait pas eu le temps de capter suffisamment de lumière. 

Et du coup comment  ton appareil va traduire une photo avec laquelle il n’a pas réussi à capter assez de lumière selon toi? Par une photo sous-exposée, c’est-à-dire sombre.

VITESSE PHOTO
Un exemple d’une photo sous exposé dû à une vitesse trop rapide.

Prenons maintenant le cas inverse pour que tu comprennes bien. Imaginons maintenant que ton obturateur ( le rideau) soit ouvert pendant 1 minute complète en extérieur pendant une journée ensoleillé. Cette fois, il est certain que tu as capté assez de lumière.

Mais le problème c’est que ton appareil à capter plus de lumière que nécessaire. Alors que va t’il se passer ? Quand ton appareil photo reçois plus de lumière qu’il en a besoin, il le traduit par une photo brûlée. C’est-à-dire un cliché avec plein de taches blanches qui rende le traitement inexploitable.

vitesse photo
Ici la photo est brulée, surexposé. La vitesse était trop lente, dans une luminosité aussi forte.

Notes bien que plusieurs facteurs doivent rentrés en jeu dans le choix de ta vitesse. Comme par exemple la luminosité présente sur la scène que tu veux immortaliser.

Une photo en pleine nuit nécessitera forcément une vitesse plus lente qu’une photo en plein soleil. Tous simplement car il faudra plus de temps à l’appareil pour capter autant de lumière.

Donc il est primordial que ton “temps de pose” ( temps durant lequel l’obturateur reste ouvert” ) soit suffisant pour qu’assez de lumière rentre dans l’appareil. Mais attention qu’elle ne soit pas en sur-quantité, au risque de brûler ta photo. C’est une question de dosage.

Le mouvement

Le second impact de la vitesse photo sera modifier le mouvement .

Concrètement tu te dis, mais Alessandro, comment ça le mouvement ? Hé bien c’est très simple, sur chaque scène que tu captures, ton appareil enregistre tout ce qui passe durant un laps de temps. Quand tu prend en photo un immeuble, un monument ou un objet figé, tu vas avoir une idée du résultat obtenu.

Mais que va-t-il se passer si le sujet que tu prends est en mouvement, comme un joggeur par exemple, un vélo ou encore une voiture, la rue avec des piétons?

La réponse à cette question va variée en fonction du temps de la vitesse photo choisi.

Si ta vitesse est très rapide, il est fort probable que tous les sujets que tu as shooter soient figés. Tu seras en mesure de capturer une voiture de formule 1 à pleine vitesse, un animal en pleine course, un sportif en plein mouvement… Avec la vitesse rapide, tu figes le mouvement, tu captures l’instant et la posture du sujet.

Mais si ta vitesse photo est lente, par exemple de l’ordre de 1 / 4, le résultat sera ne sera pas le même. Ton appareil va enregistrer le mouvement de chaque personne, et de chaque objet qui s’est déplacer.

Comment va se traduire ce mouvement en vitesse lente  ?

Par exemple une voiture lancée à bonne vitesse que tu capture avec un temps de pose relativement lent va créer une déformation sur cette voiture.  Quelque chose qui ressemblera à une longue traînée.

Ta photo sera nette, et seule la voiture sera déformée. Pour que tu visualise, tu auras quelque chose dans ce style :

vitesse photo
Un petit exemple ici d’une pose longue . Toutes les voiture deviennent une longue trainée de lumière rouge ( due au phare arrière )

Cela fonctionne pour chaque sujet en mouvement lors de la photo. Ton appareil va créer une déformation, plus ou moins prononcé, en fonction de la vitesse photo ET du sujet.

Tous ce qui bouge durant une photo en vitesse lente sera modifiée. Par exemples des piétons dans la rue, un vélo qui passe, une source d’eau qui semblera plus lisse, des nuages qui paraîtront plus laiteux…. 

Il est même possible de faire disparaître totalement les objets en mouvements sur des très longue pose de plusieurs minutes. Tu peux  même rendre une place touristique complètement vide sur des poses très longues. Mais on en parlera sur un article dédiée au vitesse lente.

Pour résumer chaque objet qui bouge durant la prise de vue sera traduit par une déformation.

Ça te donne des idées ? Justement lorsque l’on maîtrise la vitesse photo, il devient possible de réaliser des déformations selon nos envies. De quoi devenir une porte d’entrée pour la créativité. La technique de maîtriser les vitesse lente, s’appelle la pose longue.  

Je te montre quelques exemple de ce qu’il est possible de faire en maitrisant la vitesse de ton appareil.

Quelques exemples de photos réalisables quand on maitrise la vitesse photo

Pour te motiver un peu plus à maîtriser la vitesse photo, je vais te donner quelques exemple de ce que l’on peut faire avec.

La pose longue 

Un pose longue de 8 minutes ici.

Apprendre la photo
10 secondes de pose on permis de donner un effet plus plat à l’eau.

Vitesse Rapide

Un vitesse de 1/500 permet de capturer la course des chevaux.

En 1/800, il est possible de figé une formule 1 en pleine course.
La Vitesse Photo : la Comprendre Facilement

4 commentaires sur “La Vitesse Photo : la Comprendre Facilement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut