ISO PHOTO : L’art de capter la lumière

ISO PHOTO : L’art de capter la lumière

Aujourd’hui on va parler des ISO en photo, tu vas comprendre comment les utiliser en fonction des scènes que shoot. Et ça deviendra un automatisme pour toi.

À chaque fois que tu prends une photo, que ce soit avec ton appareil photo, ton téléphone, ou autres, tu utilises les ISO. Que tu sois adepte de photos de voyage, de portrait, animalier, sport ou n’importe quel genre, tu devras t’en servir. Autant te dire que si tu veux améliorer tes photos, il va falloir que tu apprennes à les utiliser au mieux. 

C’est bien beau tout ça, mais c’est quoi au juste les ISO ?

Définition des ISO photo

Les ISO photo sont un des 3 piliers du Triangle d’exposition. Ils auront un impact direct sur la luminosité de ta photo.

Pour que tu comprennes mieux ce que sont les ISO, on va imager un peu le concept. Considère que les ISO représentent les yeux de l’appareil, et plus précisément la pupille. Plus il y’a de lumière, plus la pupille sera sensible. À l’inverse, moins il y aura de luminosité, plus les yeux auront besoin d’un temps d’adaptation pour voir quelque chose. Tu me suis  jusqu’ici ?

ISO PHOTO

Et bien c’est exactement pareil pour les ISO. Plus il y aura de la lumière forte, plus le capteur sera sensible, donc l’oeil de ton appareil aura besoin de réduire sa sensibilité pour ne pas être aveuglé.

Tu as compris l’idée? Quand il y a de la lumière forte, les ISO ont besoin d’être relativement basses. En revanche quand la scène à photographier est mal éclairée, ou dans l’obscurité, tu as besoin de plus de sensibilité pour capter la lumière , donc tu vas montée les ISO.

Du coup les ISO photo sont un bon moyen pour rendre une photographie plus lumineuse, mais attention, car ils ont aussi leurs inconvénients.

Les avantages et inconvénients

Avantages

Les ISO vont apporter 2 grands avantages à tes photos.

Le premier sera comme on l’a vu, d’augmenter la lumière de ta photo : tu pourras exposer une photo correctement, même si ton environnement manque de lumière. De quoi dire adieu aux photos sous-exposée, ou trop sombre. 

Maîtriser les ISO te donnera accès à des nouveaux terrains de jeu. Tu pourras débuter ton exploration dans les photos de nuit par exemple, ou  encore dans les pièces en intérieur sans lumière ! Super ça  hein ? 

iso photo
Les ISO m’ont permis de prendre cette photo, sans contraindre mon ouverture, où ma vitesse.

Le second grand avantage est qu’il va pouvoir réduire tes temps de pose, là où la luminosité est faible. Ce qui te permettra d’éviter d’avoir un trépied à chaque fois que tu as une photo à prendre en basse lumière. Où encore d’avoir des photos floues dues à une vitesse lente lors des prises à main levé .

Mais attention, pour pouvoir jongler entre ses 2 options du triangle d’exposition, encore faut-il maîtriser la vitesse photo, pour garder une bonne exposition !

Malheureusement les ISO ont aussi quelques inconvénients qu’il faut notés.

Le bruit numérique. 

On a vu plus haut que les ISO jouent directement sur la sensibilité de l’appareil photo. Ils sont donc primordiaux pour des shoots en basse lumière pour pouvoir capter un maximum de lumière.

On pourrait donc se dire que, en toute logique, autant utiliser un maximum d’ISO pour toujours avoir des photos lumineuses. Mais pas si vite !

Tu dois savoir que malheureusement, les ISO sont capricieux, ils ont un coût. Plus tu utiliseras des ISO élevées, plus le bruit numérique, va s’installer sur ta photo.  Mais Alessandro, c’est quoi le bruit numérique ?

C’est ce que tu veux éviter. Pour te la faire simple, c’est du grain, qui apparaît sur la photo sur les zones les plus sombres, et qui réduit ainsi la qualité de ta photo. Plus les ISO de ta photo seront élevées, plus le bruit sera important et la dégradation de l’image également. Donc, penses-y à 2 fois avant de faire appel à eux. 

Je te mets un petit exemple ci-dessus où tu peux voir la dégradation de ta photo en oeuvre.  Après ça, tu comprendras mieux pourquoi ne pas faire grimper les ISO à leurs maximums dès que tu en as l’occasion. 

iso photo

En gros les ISO photo c’est tes amis, mais pas tant que ça en fait. N’abuse pas d’eux.

À retenir : 

Petite valeur ISO : faible sensibilité  à la lumière → Peu de lumière captée → pas de nuit

Grande Valeur Iso  → très sensible à la lumière → Bruit numérique importante → photo dégradée.

Cependant, saches que la post-production photo reste ton allié de confiance. Tu pourras rattraper le bruit fait par les ISO. Seulement si les dégâts commis ne sont pas irréparables. 

N’oublies pas, les ISO tu as besoin d’eux, ce sont un des piliers de l’exposition. Mais ne tombe pas dans une relation de dépendance avec eux. C’est comme l’alcool, à utiliser avec modération.

Savoir comment les utiliser

Tu es de sorti, appareil photo en main, dans une ruelle obscure. Tu lèves la tête, 2 passants au loin, en contre-jour avec le coucher de soleil en arrière-plan. Composition parfaite, tu paramètres ton boîtier, pour être à l’affût du bon moment pour shooter . Viens le moment de choisir les ISO, tu paniques: quelle valeur tu vas choisir ? 200 ou plutôt du 3200 ? 

iso photo

Tu hésites, tu choisis une valeur et tu déclenches : photo trop sombre. Un second essaie, tu augmentes les ISO photo et tu appuies sur la gâchette : trop clair. Tu as été trop lent, les passants sont partis. 

Le choix des ISO est un demi-inconvénient. Mais je le considère comme tel seulement quand on débute. Pourquoi ? Car il y’a tout un tableau de valeurs possible différentes pour les ISO. Encore faut-il savoir laquelle utiliser en fonction de la situation où tu te trouveras.

Malheureusement, je ne vais pas pouvoir te dire avec précision quelle valeur tu devras utiliser, en fonction d’une situation donnée. Tous sont variables en fonction de la lumière de ta scène. Mais aussi des autres réglages du fameux triangle d’exposition, le maître de ta photo. Tu devras te faire tes propres armes sur ce coup.

Mais je vais quand même te guider un minimum histoire que tu es une idée:

  • En pleine journée à l’extérieur 100 à 200
  • En intérieur 200 à 640
  • En pleine nuit : 800 à 1600

Quand augmenter les ISO PHOTO ? 

Au vu des inconvénients cités au-dessus sur les ISO photo, te demandes peut être : pourquoi les utiliser, s’ils vont dégradés mon image ? Mais s’ils font partie du très fermé triangle d’exposition, ce n’est pas pour rien, ils ont su mériter leur place. Voyons ça plus en détail.

Lorsque les conditions lumineuses de ta scène sont idéales, la lumière naturelle va illuminer ta photo. Dans ces situations-là, faire appel aux ISO n’a pas vraiment d’intérêt. Il sera logique de t’orienter vers des ISO bas, 100 ou 200.

Mais là où notre star du jour a vraiment son rôle à jouer, c’est lors des situations à faible lumière. Par exemple en intérieur, de nuit, en forêt…On va y revenir. Dans un tel environnement, tu pourras compter sur 2 solides alliés : Vitesse et Ouverture ( 2 autres membres du triangle d’exposition ) 

Tu pourras essayer de combler ce manque de lumière en augmentant l’ouverture à son maximum, pour en capter davantage. Mais 2 problèmes te feront face : 

• Ton ouverture a ses limites, tu ne pourras pas aller au-delà de celle-ci.

• En ouvrant au maximum le diaphragme (l’ouverture) , tu ne seras plus en mesure d’avoir une scène entièrement nette. 

Ou sinon tu pourras faire appel à la vitesse, pour augmenter ton temps de pose et capter plus de lumière. Mais là encore tu te retrouveras avec deux problèmes : 

– La menace d’une photo floue à main levée, due à une vitesse trop lente, planera sur toi.

Ne pas être en mesure de figer les mouvements

C’est lorsque tu atteins les limites de ta combinaison ouverture / vitesse qu’intervient le troisième membre du triangle d’exposition. Tel un héros se levant de son siège, pour venir sauver ta photo : Les ISO. Il ne te reste plus qu’à pousser leur valeur à la hausse pour te sortir du pétrin. Capter la lumière qu’il te manquait grâce à ce nouvel entrant, là où les 2 autres options ont échoué.

ISO PHOTO
Ici tu peux voir comment les ISO rendent ta photo plus lumineuse .Crédit :Phlearn

Pour te la faire courte, si l’Ouverture et la Vitesse combinée ne te permettent pas de réaliser une photo correctement exposée, où comme tu le désires, il te reste les ISO comme dernier recours.

Conclusion 

Maintenant, tu connais les revers du jeune prince capricieux que sont les ISO. Une solution de dernier recours pour sauver ta photo, mais, qui mal utilisé, te gâchera ta photo

Son confort durant la prise de vue te facilitera néanmoins bien la vie. C’est grâce à lui que tu auras la liberté de shooter comme tu veux. Quand l’ouverture et la vitesse auront atteint leur limite.

ISO PHOTO : L’art de capter la lumière
follow:
Alessandro

Alessandro

Passionné de la photo depuis 2016, je serais ton guide dans ta découverture du monde de la photo. Heureux propriétaire d'un Olympus Hybride. J'adore tester ce que j'apprend sur le terrain.

COMMENTAIRE

  • Retour en haut
    >